Aristote et la science. Aristote explique l’art par l’imitation. La science du passé est une science dépassée. 49Et c’est la croyance selon laquelle la science pourrait répondre à nos questions existentielles, qui engagent le sens même de notre existence, qui a engendré paradoxalement une situation de crise sans précédent. D'une part, le philosophe est celui qui connaît le plus de choses, c'est-à-dire, commente Aristote, qui possède la science de l'universel, car celui qui connaît l'universel « connaît d'une certaine façon tous les cas particuliers qui tombent sous l'universel » (982 a 23). La philosophie, autrement dit la sagesse, a pour objet les causes et les principes des choses. Post., I, 3, 72bl8-20). Selon Aristote, tout objet produit par l'homme est déterminé par 4 causes : la cause matérielle (la matière dans laquelle il est fait), la cause formelle (la forme qu'on va lui donner), la cause finale (ce à quoi l'objet va servir) et la cause efficiente (l'artisan qui travaille l'objet). La pédagogie «épagogique» d'Aristote est un enseignement qui procède de l'exemple à la compréhension des causes, c'est-à-dire à la science, qui est toujours connaissance de l'universel. Toute grande philosophie est indépassable. Pour Aristote, «tout enseignement donné ou reçu par la voie du raisonnement vient d'une connaissance préexistante» (67). Les principes de la philosophie politique d'Aristote. C’est dans ce livre de la Métaphysique qu’on trouve exprimée la célèbre idée selon laquelle à l’origine comme aujourd’hui, c’est l’étonnement et l’admiration qui conduisirent les hommes à la … La science ne se réduit pas selon Aristote à la seule démonstration (An. >> La technique selon Aristote sur un post-it. L'homme a la capacité de vivre en société, il le peut et le fait constamment, chaque jour de sa vie. Politique, qui vient du grec Politikè signifie la science des affaires de la Cité. D’autres, co Le statut de dieu dans la philosophie d’Aristote a souvent embarrassé les commentateurs de même que celui de la théologie. L'homme est selon Aristote, « un animal politique » ( La Politique , (I, 2, 1253a 3 et 7)). La nature, selon Aristote, possède un principe interne de mouvement et de repos [115]. Il existe en effet une autre méthode pour traiter des prémisses antérieures d'où la démonstration est tirée, ainsi que des autres principes. Sans une certaine hésitation, des lecteurs comme Rémi Brague et Pierre Aubenque, pour nous en tenir aux français, ont fini par décider en faveur de la transcendance du dieu d’Aristote. Nous reviendrons sur … Pour Aristote, la nature à une fin : les êtres humains ont donc une fonction (une tâche) à … L’art se différencie également de la science par le fait qu’il porte sur le contingent : il a en effet trait à des réalités qui ont leurs principes non pas en elles-mêmes, mais dans l’homme. Cela signifie que toute information susceptible de déclencher une activité intellectuelle est contenue dans les données sensorielles «brutes» qui pénètrent dans notre corps par le biais des yeux, des oreilles, des odeurs, etc. Selon Fred Miller, la philosophie politique d'Aristote repose sur au moins cinq principes : 1) Le principe de téléologie. La forme, l'essence des êtres, détermine la fin, de sorte que, pour le Stagirite, la nature est à la fois cause motrice et fin (Part, an., I, 7, 641 a 27) [116]. Selon la théorie de la connaissance d'Aristote, les sens sont le point de départ de toute forme de connaissance. au prix d'une évolution.